Accueil » Mariage à Marrakech » La cérémonie de mariage du henné

La cérémonie de mariage du henné

Se déroulant la dernière semaine avant la cérémonie de mariage ou la veille de la nuit de noces selon les coutumes, la cérémonie du henné marque en réalité une véritable transition pour la jeune mariée qui passe alors de la fiancée à l’épouse. Tradition ancestrale du monde arabe, le terme henné vient également de l’hébreu signifiant “trouver la grâce”. Selon la tradition, la mariée va se retrouver totalement sublimée suite à l’application minutieuse du henné sur ses mains et ses pieds. Ce rituel va ainsi l’aider à trouver bonheur, prospérité et fécondité. Cérémonie incontournable des mariages orientaux, celle-ci peut s’apparenter pour les mariées occidentales à un enterrement de vie de jeune fille. Bien que la symbolique ne soit pas exactement la même, il s’agit également d’une nuit où la future mariée va changer de statut. Découvrons comment se déroule cette cérémonie ainsi que toute sa symbolique pour la culture arabe.

 

minutieuse application du henne pour un mariage

La cérémonie du henné est un événement très important dans le cœur de la culture marocaine. Ainsi, durant cette cérémonie exclusivement réservée aux femmes, la future mariée va indiquer à ses prétendants que son cœur est désormais pris à tout jamais. Cela, en se faisant tatouer les mains et les pieds au henné. Se déroulant au domicile des parents de la future épouse, cette cérémonie est donc un acte fondateur pour les jeunes filles marocaines. Voyons donc toute la symbolique autour de cette tradition et comment se déroule cette cérémonie typique pour les mariages au Maroc.

 

Quelle composition pour le henné ?

Le henné est particulièrement utilisé au Maroc. Bon nombre de marocains – que ce soit des hommes ou des femmes – en font l’usage, notamment, en tant que produit cosmétique. À la base, le henné est un arbuste de la famille des Lythraceae que l’on peut trouver dans la région d’Azemmour. En réalité, le broyage des feuilles de cet arbuste produit une poudre qui libère une molécule aux propriétés colorantes et très fortifiantes. Ainsi, au Maroc, les hommes se servent du henné pour entretenir leur barbe tandis que les femmes peuvent l’utiliser afin de se teindre les cheveux. Pour les deux sexes, le henné permet également de produire un tatouage éphémère à appliquer sur tout le corps. La poudre utilisée forme donc une pâte qui peut être appliquée sur le corps et traditionnellement, le henné est apposé grâce au savoir-faire d’une professionnelle que l’on appelle la “Nekacha”. Celle-ci met donc en place des arabesques sur toute la face de la main, ainsi que du pied jusqu’aux poignets, ou encore une boule au creux des mains. Une fois que le henné est apposé sur le corps, le dessin doit sécher environ une bonne heure avant de pouvoir prendre les teintes orangées traditionnelles.

dessins faits au henne pour mariages traditionnels marocains

La symbolique de la cérémonie du henné

Toute la symbolique de ce que l’on appelle la cérémonie du henné est particulièrement forte. En effet, le mot henné est en réalité un dérivé du mot “hen”, issu de l’hébreu. Cela signifie trouver grâce. Le symbole prend donc tout son sens sur l’intérêt de cette tradition purement marocaine. Durant cette cérémonie religieuse, prenant place chez les parents de la future mariée, celle-ci va devoir trouver grâce aux yeux de son époux , mais aussi du tout puissant. Le henné va ainsi symboliser le bonheur conjugal ainsi que la fertilité, apportant ainsi ce que l’on appelle la “Baraka” au couple, la promesse de jours heureux. Traditionnellement, cette cérémonie est également accompagnée de chants orientaux et de danses typiques.

 

Comment se déroule la cérémonie du henné ?

Comme nous avons pu le voir précédemment, la cérémonie du henné peut se tenir une semaine avant le mariage religieux ou bien la veille du mariage. Cela dépend des régions , mais aussi des coutumes. Il s’agit d’une fête qui réunit les membres de la famille les plus proches, c’est-à-dire les mères, les cousines ou encore les tantes, mais également les plus proches amies de la future mariée. Cette fête se déroule, par tradition, chez les parents de la promise.

Un peu à la façon d’un enterrement de vie de jeune fille, la cérémonie du henné est exclusivement réservée aux femmes et constitue une étape fondamentale pour la future épouse. Lorsque débute la cérémonie, deux chandelles sont allumées avant de procéder à la réception du tatouage au henné. Selon les souhaits de la future épouse et de ses propres croyances, le henné peut être appliqué directement sur la paume en étant étalé ou sous la forme de dessins. Le henné est appliqué par une professionnelle, que l’on appelle la Nekacha. Après cette première application du henné, les autres femmes invitées sont conviées à en faire de même.

des personnes frappant des tambours lors d une ceremonie marocaine

 

Lors de la cérémonie, la future mariée porte également une robe qui sera prévue exclusivement à cet effet, qui demeure un vêtement traditionnel dans la culture marocaine. Les autres moments forts de la cérémonie du henné sont les danses et les chants traditionnels, ainsi que le festin suite à ces derniers. Généralement, lors de ces festivités, le tout est accompagné de gâteaux traditionnels marocains – comme des cornes de gazelle, des briouates ou encore de la m’hancha, pâtisserie typique du Maghreb – et du thé à la menthe. La tradition veut que la fête se poursuive jusqu’au petit matin, avec notamment l’ouverture de cadeaux symboliques à l’égard de la jeune future mariée. Ces présents ont pour objectif d’apporter prospérité et grand bonheur aux jeunes époux. Le henné est au cœur des traditions depuis des millénaires.

Nos pages sur l’organisation de mariage