Accueil » Guide Marrakech » Visiter la Mosquée Koutoubia

Visiter la Mosquée Koutoubia

Au cœur de la Médina, la Mosquée Koutoubia est le plus grand édifice religieux de la ville. Lieu de culture, d’histoire et de spiritualité, il est impossible de visiter Marrakech sans faire un détour par cette mosquée. Aussi belle qu’impressionnante, cette célébration à l’Islam est connu dans le monde entier et émerveille chaque année des millions de touristes, qu’ils soient fidèles ou non.

Ainsi, découvrez dans cet article les secrets de ce lieu si spécial, son histoire et tous les meilleurs conseils pour profiter au mieux de ce moment dans le cœur historique de Marrakech !

L’histoire de la Mosquée Koutoubia

Une première mosquée mal orientée ?

La ville de Marrakech a été fondée au début du 11ᵉ siècle par le sultan Almoravide Youssef Ben Tachfine. Les Almoravides étaient à l’époque une dynastie berbère à la tête d’un empire de talle comprenant le Maroc, le Sahara Occidental, la Mauritanie et une partie de l’Algérie et du Mali. Cependant, un siècle plus tard, une partie de cet espace, dont le Maroc et la ville de Marrakech, furent conquis par leur grand ennemi, les Almohades. Prenant le pouvoir sur presque l’entièreté du Maghreb, ces berbères ont mis en place une grande vague de destruction de bâtiments culturels et religieux, comme les mosquées, puisqu’ils les jugeaient mal orientés par rapport à la Mecque.

Ainsi, le sultan Abdelmoumen pris l’initiative de construire une nouvelle mosquée au sud-ouest de la médina afin de donner une nouvelle symbolique à ce lieu de pouvoir. Construite en seulement 10 ans, la mosquée ouvrit ses portes en 1157. Dès son ouverture, on y fit importer des exemplaires du Coran de la Mosquée de Cordoue ainsi que le magnifique minbar de la mosquée Ben Youssef, également située à Marrakech. Néanmoins, seulement quelques années plus tard, une seconde mosquée fut construite adjacente à la première par Abdelmoumen. Alors que cette décision avait très peu de sens pour le peuple à l’époque, on a appris par la suite, que ce choix provenait en réalité une nouvelle fois d’une mauvaise orientation d’environ cinq degrés par rapport à la Mecque.

Mosquée Koutoubia avec un orage en arrière plan

La construction de la mosquée actuelle

Même si ses dates d’inauguration sont floues, on peut estimer que la deuxième mosquée, qui est celle encore existante de nos jours, a ouvert ses portes aux alentours des années 1160. Ce nouveau bâtiment est pour le même en tout point que la première mosquée, hormis son orientation qui est elle davantage vers le sud. Ainsi, la disposition intérieure, l’architecture, les dimensions, les inscriptions et les matériaux utilisés sont identiques, ce qui permettait, à l’époque, une certaine continuité et unité au fil du temps pour le peuple marocain.

La construction de la totalité de l’édifice fut en réalité terminée à la fin du 12ᵉ siècle, lorsque son minaret vit le jour. La mosquée dans son ensemble fut rapidement considérée comme un modèle, un exemple et une référence dans le monde de l’architecture marocaine et andalouse, à tel point que d’autres bâtiments s’en sont pleinement inspirés par la suite, comme la Giralda de Séville, qui possède un minaret semblable, ou encore la tour Hassan de Rabat.

Concernant la dégradation de la première mosquée, les causes sont nombreuses et il est donc difficile de connaitre réellement ce qui a provoqué sa disparition. Tandis que certains évoquent des raisons logistiques puisque la citadelle royale avait été déportée vers le sud, d’autres affirment que celle-ci fut démantelée afin de réutiliser ses matériaux pour construire la nouvelle. Malgré tout, l’hypothèse la plus probable est que ces deux bâtiments ont bel et bien cohabité durant un certain temps, mais que la première est tombée en ruines au fil du temps puisqu’elle devenait inutile et n’était plus entretenue.

Une rénovation en accord avec les enjeux actuels

Perdurant à travers les siècles comme un élément majeur de l’histoire et de la culture du Maroc, la Mosquée Koutoubia a toujours un statut central pour le peuple marocain et est un des principaux lieux de visite des touristes en voyage à Marrakech. Le Ministère de la Culture du Maroc a décidé dans les années 1990 de restaurer la mosquée ainsi que le minaret afin que le lieu reste aussi majestueux qu’à ses débuts. 

Par la suite, entre 2016 et 2017, quelques aménagements ont été faits au niveau de l’accès extérieur, mais aussi avec l’ajout de panneaux solaires, et d’autres équipements solaires comme des chauffe-eaux ou encore de lampes LED écoénergétiques. Tout cela rentre dans le cadre d’une politique du pays visant à accroitre l’utilisation des énergies renouvelables dans les lieux publics, et notamment dans les mosquées. Désormais, en plus d’être un cadeau pour tous ceux qui ont la chance de pouvoir s’y rendre, elle est aussi plus responsable et devient un cadeau pour la planète.

Lanternon du minaret de la Mosquée Koutoubia à Marrakech

Pourquoi visiter la “Mosquée des libraires” ?

Un lieu réservé aux musulmans

Ne dérogeant pas aux lois et aux coutumes locales, l’accès intérieur à la mosquée et au minaret est formellement interdit au public non-musulman. Même si la Mosquée Koutoubia renferme l’une des plus grandes salles de prière du pays, pouvant accueillir jusqu’à vingt mille fidèles, il faut savoir que la plus grande partie de sa beauté et de sa splendeur se situe sur ses façades et son extérieur. Ainsi, ne pensez pas que cela est inutile d’y aller puisque vous serez subjugué, et cela, même en ne pénétrant pas son enceinte. De plus, gardez en tête que les traditions au Maroc sont différentes des nôtres en Occident et donc une tenue et un comportement correct sont requis aux abords de ce lieu de culte.

Une architecture austère typique

Avant d’évoquer l’architecture de la bâtisse, il est important de revenir son nom puisque vous entendrez peut-être parler de “Mosquée des libraires” sans forcément savoir que c’est en réalité le deuxième nom de la Mosquée Koutoubia. Cela a un sens étymologique parce que Koutoubia et sa racine, en arabe, se réfèrent aux livres et aux libraires. Cette signification est due au fait qu’avant sa construction, ce lieu abritait un grand marché aux livres et aux manuscrits.

Son architecture en elle-même peut être considérée aux premiers abords comme simple et pauvre en détails puisqu’elle respecte l’austérité traditionnelle et typique de la dynastie des Almohades. Ainsi, ne vous attendez pas à observer de nombreuses décorations ou moulures sur les arcs des nefs. Néanmoins, vous pourrez observer et visiter les vestiges et les ruines de l’ancienne mosquée, ainsi que le splendide minbar dont nous avons parlé auparavant, aujourd’hui situé dans le palais El Badi, à deux pas de la mosquée.

Le bijou de la mosquée : le minaret

La véritable merveille de cette mosquée, reconnue dans le monde entier, est sans aucun doute son minaret. Haut de 69 mètres, ou de 77 si l’on prend les mesures jusqu’à la pointe de la flèche, ce minaret est d’une beauté sans nom avec ses différents arcs entrelacés, symboles du savoir-faire architectural local. De plus, au sommet, le lanternon est une réplique miniature du minaret, ajoutant une nouvelle touche esthétique à cette partie de la mosquée. Enfin, le minaret est surplombé par trois boules de cuivre doré qui représentent les trois grandes mosquées de l’Islam : la Kaaba, celle de Médine et celle d’Al Qods. Certaines légendes racontent que ces boules seraient en réalité en or et que des génies les protègeraient contre les éventuels voleurs et malfaiteurs.

Des jardins somptueux au pied de la mosquée

Après avoir admiré la mosquée et son minaret, prenez le temps de flâner et de vous détendre au sein des jardins du parc Lalla Hasna juste à côté. Ses différentes allées fleuries et ombragées toutes verdoyantes ainsi que ses nombreuses fontaines décorées sont idéales pour profiter de l’atmosphère locale et d’une promenade en famille ou en amoureux dans un cadre unique et traditionnel.

La Mosquée Koutoubia et ses jardins

Comment se rendre facilement à la Mosquée Koutoubia ?

Située au cœur de la ville, la Mosquée Koutoubia se situe à 200 mètres au sud environ de la place Jamaa El Fna, qui est très fréquenté puisqu’on y trouve le marché historique de la ville et le souk de Marrakech. D’autres bâtiments importants se trouvent à proximité comme le cimetière Sidi Ali Bel Kacem ou l’ancien consulat de France. 

De nombreux lieux de divertissement sont également proches de ce lieu comme des boîtes de nuit ou des casinos, renforçant l’attrait des touristes. Il est donc impossible de passer à côté de cette mosquée puisque quel que soit votre itinéraire lors de votre visite de la ville, vous passerez à côté de cette dernière. N’hésitez pas par ailleurs à aller admirer la Mosquée Koutoubia de nuit ! En effet, de nuit, la mosquée propose un tout autre visage étincelant grâce à son illumination qui met en avant toutes les merveilles du minaret et sa grandeur au centre de la ville. 

 Si vous venez de l’extérieur de la ville ou d’un autre quartier, vous pouvez prendre le taxi, qui souvent est très abordable, ou votre propre voiture. Cependant, nous ne vous conseillons par les transports en commun qui vous feront perdre beaucoup de temps à cause de leur mauvaise organisation et de la circulation.

La Mosquée Koutoubia de nuit à Marrakech

Séjourner à la Villa Taj pour des vacances traditionnelles à Marrakech

Si vous souhaitez profiter des plaisirs et des merveilles de Marrakech tout en gardant un cadre typique et traditionnelle, alors louez la merveilleuse Villa Taj dans la Palmeraie à deux pas du centre de la ville. Aux pieds du désert, cette demeure luxueuse est l’endroit idéal pour découvrir toutes les facettes de Marrakech.
Grâce à sa décoration soignée et raffinée alliant luxe, traditions et modernité, vous pourrez vous reposer dans ses différents espaces tels que la terrasse supérieure avec vue sur l’Atlas, son jardin d’oliviers centenaires, sa piscine extérieure éclairée ou encore sa tente orientale. Dès lors, tout au long de votre séjour, vous retrouverez les touches traditionnelles et la culture de la ville que vous avez pu observer et ressentir en visitant la ville et ses lieux majeurs comme la Mosquée Koutoubia.

Par ailleurs, grâce à ses 21 chambres, cette villa peut accueillir des groupes allant jusqu’à 50 personnes et est parfaitement privatisable pour des événements professionnels ou personnels. Ainsi, mariages à l’ambiance marocaine, séminaires ou anniversaires peuvent être organisés en nos lieux avec l’aide de l’ensemble de nos équipes qualifiées et un suivi personnalisé à vos envies et demandes.

Découvrez nos autres pages Guide Marrakech