Accueil » Guide Marrakech » Le Mont Toubkal

L’ascension du Mont Toubkal

Vous rêvez d’admirer des paysages d’une beauté époustouflante tout en réalisant un exploit physique dont vous vous souviendrez toute votre vie ? Dirigez-vous donc vers la chaîne montagneuse du Haut Atlas aux portes de Marrakech pour vous lancer dans l’ascension de son point culminant, le Mont Toubkal !

Découvrez dans cet article toutes les informations à connaître sur le Toubkal et les meilleurs conseils pour se lancer l’ascension de ce mont au cœur du Maroc !

Le Toubkal, lieu d’évasion et de découverte

De Marrakech à Toubkal

Plus haut sommet du Haut Atlas, le sommet de Toubkal culmine à 4 167 m d’altitude. Avant de pouvoir grimper jusqu’à ces hauteurs, il convient de se rendre au pied de la montagne, dans les villages d’Imlil ou d’Armed. Pour cela, rien de plus simple, prenez une voiture et roulez en direction du sud de Marrakech. Deux itinéraires s’offrent à vous : les grands axes ou les routes de montagne. Si vous souhaitez atteindre votre destination le plus rapidement possible, alors empruntez les grandes routes et vous rejoindrez ces villages en une heure et demie environ. Sinon, nous vous conseillons les routes de montagne. En effet, même si cela vous ajoute un peu de temps de trajet et que le temps est clair, vous pourrez observer des panoramas époustouflants tout au long de la route.

Profiter d’une pause au village d’Imlil

Situé au pied du Toubkal, Imlil est le village de prédilection pour commencer son ascension vers le sommet de l’Atlas. Néanmoins, avant de vous diriger directement vers votre objectif, prenez le temps de découvrir un peu ce village berbère marocain typique. Vous trouverez de nombreux gites et riads où dormir le temps d’une nuit avant votre trek, afin de prendre des forces. De plus, baladez-vous dans le village ou marchez en direction des villages environnants afin de découvrir la culture locale traditionnelle. Vous pourrez également observer la beauté de l’Atlas depuis le bas avant d’entamer votre randonnée. Enfin, si vous manquez d’équipement, ne vous inquiétez pas, vous pourrez louer tout ce dont vous avez besoin dans le village. Des guides locaux sont aussi présents à Imlil pour vous accompagner vers le sommet de Toubkal.

Village au pied du mont Toubkal

Réussir l’ascension du Mont Toubkal

Quand réaliser son ascension ?

Si vous envisagez cette aventure, il faut savoir que les deux meilleures périodes pour se rendre à Toubkal sont l’été et l’hiver. Malgré tout, l’ascension est praticable tout au long de l’année, ce qui ne vous restreint pas dans les réservations de vos dates de séjour.

Réaliser son ascension en été est néanmoins considérablement différente de celle en hiver. En effet, températures, climat, paysages et environnement sont totalement différents entre les saisons.

L’été est la période où le trek est le plus facile puisque les journées sont plus longues et les températures sont agréables. Vous aurez besoin ainsi de moins d’équipement et le sol est également plus praticable puisqu’il est en grande partie composé de terre et de petits cailloux. À l’inverse, en hiver, la nuit tombe plus vite sur les montagnes et le froid peut rapidement vous ralentir dans votre ascension. Pensez donc à bien vous couvrir avant de partir. De plus, le sol est recouvert de neige et cela peut masquer certains dangers comme la présence de crevasses, la prudence est ainsi de mise.

Prenez aussi en compte vos attentes en termes de beauté visuelle puisque les monts enneigés n’offrent pas le même panorama que l’Atlas en plein été.

Atteindre les refuges au pied du Toubkal

Après avoir passé l’étape d’Imlil, profitez d’une belle balade d’environ 6 h pour vous rendre au dernier arrêt avant la montée, les refuges de Toubkal. Assez calme et apaisante, durant cette marche, vous pourrez observer les merveilles de la faune et de la flore locale. Le point majeur de ce trajet est la cour de Sidi Chamharouch. Lieu de culte et de tradition, de nombreux habitants de la région effectue une sorte de pèlerinage vers le mausolée de Chamharouch, considéré comme le roi des djinns et gardien de Toubkal. Ce lieu est réputé pour ses vertus médicales et thérapeutiques. Quelques heures plus tard, vous atteindrez le refuge de Toubkal et les Mouflons, les deux refuges au pied du mont, où vous profiterez d’un moment de confort avant la partie cruciale de votre aventure.

Les conseils pour profiter de cette randonnée unique en son genre

L’heure de l’ascension vers le sommet est dès lors venue. Lors de la montée, faîtes bien attention à suivre de près votre guide puisque les chemins en zigzag peuvent être périlleux. Hormis cela, les 4 heures de randonnée nécessaires pour atteindre le sommet ne requièrent pas d’aptitudes physiques ou techniques particulières.

Arrivé au sommet, vous pourrez profiter de ce moment hors du temps durant lequel vous touchez les nuages et surplombez un des plus beaux massifs montagneux du globe. Après avoir immortalisé le moment et repris vos esprits, vous pourrez entamer la descente qui est sans aucun doute la partie la plus périlleuse du voyage. En effet, le terrain glissant ou enneigé peut vite vous piéger et il est nécessaire de rester prudent tout du long pour éviter un accident.

Redescendu aux refuges, il ne vous restera plus qu’à refaire le chemin inverse, en retournant à Imlil puis à Marrakech, des souvenirs plein la tête.

Le Mont Toubkal en été

Visiter le parc national de Toubkal

En plus de l’ascension du mont, Toubkal abrite également un parc national. Premier parc national créé au Maroc, ce dernier vit le jour en 1942 dans une région où la richesse de la faune et la flore se doit d’être protégée. Cet espace a été fondé suivant 3 piliers majeurs qui sont la conservation de la biodiversité, le développement de la recherche scientifique et la contribution au développement durable de la région qui permet par ailleurs une certaine sensibilisation et éducation envers les locaux et les touristes.

Ainsi, grâce aux actions des collectivités à la tête du parc national de Toubkal, le tourisme dans cette zone se veut plus durable puisque le trek en direction du sommet de Toubkal avait entraîné avec le temps des dégradations importantes sur les paysages et la biodiversité locale. Par ailleurs, la direction du parc national a récemment mis en place de nouvelles mesures de sécurité pour garantir une randonnée plus sûre.

Enfin, vous pourrez aussi découvrir aux alentours du village d’Imlil, l’écomusée du parc national de Toubkal. Cet espace offre une véritable expérience vivante et interactive afin de découvrir les secrets de la géographie, des climats, de la culture et de la biodiversité environnante. Une randonnée de 6 km à travers la forêt de haute montagne démarre également au musée.

Lécomusée du parc national de Toubkal

Séjourner à la Villa Taj pour se reposer après ce trek épuisant

Après avoir réussi cet exploit et être revenu à Marrakech, pourquoi ne pas se détendre dans une villa luxueuse au cœur de la Palmeraie de Marrakech ? En effet, Villa Taj est le lieu idéal pour se ressourcer et reprendre des forces après un périple pareil. Avec ses services haut de gamme et son cadre magique au bord du désert, vous pourrez profiter d’autres paysages somptueux, contrastant avec les monts de l’Atlas.

Grâce à sa décoration soignée et raffinée alliant luxe, traditions et modernité, vous pourrez vous reposer dans ses différents espaces tels que la terrasse supérieure avec vue sur l’Atlas, son jardin d’oliviers centenaires, sa piscine extérieure éclairée ou encore sa tente orientale.

Enfin, si vous comptez organiser un événement, aussi bien personnel que professionnel, avec plus de monde, Villa Taj peut accueillir une cinquantaine de personnes grâce à ses 21 chambres, de quoi réaliser des séminaires ou des mariages hors du commun. N’hésitez plus et contactez rapidement nos équipes pour organiser votre séjour à Villa Taj, elles se chargeront avec plaisir de mettre en place un suivi sur-mesure adapté à vos demandes et vos envies.

Découvrez nos autres pages Guide Marrakech